Autour du travail de Philippe de Rouilhan. La question de la vérité.

December 14, 2013
Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Grande salle, 2e étage
13, rue du Four
Paris 75006
France

Main speakers:

Susana Berestovoy
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Denis Bonnay
Paris X
Jacques Bouveresse
College de France
Serge Bozon
(unaffiliated)
Henri Galinon
Université Blaise Pascal
Jean Mosconi
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Arnaud Plagnol
Université Paris 8
Gabriel Sandu
University of Helsinki
Jan Wole?ski
Jagiellonian University
Philippe de Rouilhan
IHPST

Organisers:

Pierre-Yves Quiviger
Université de Nice - Sophia Antipolis
Pierre Wagner
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Anna Zielinska
Max Planck Institute

Topic areas

Talks at this conference

View all | Add a talk

Details

Organisation: 

Centre de Recherche en Histoire des Idées (CRHI, Université Nice Sophia Antipolis)

Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST, Université Paris I)

Photos of the event: 

https://www.dropbox.com/sh/wqqy2p3hoinhygs/AADG1qty6M0ukoEnwFl21vAga?dl=0

***

Programme

9-9h15 – introduction

9h15 – 10h15 – Jacques Bouveresse (Collège de France), "Remarques sur le problème de la vérité chez Nietzsche et sur Foucault lecteur de Nietzsche"

10h15 – 11h00 – Henri Galinon (Université de Clermont-Ferrand), "Pourquoi la vérité ? (un point de vue déflationniste)"

pause

11h30 – Denis Bonnay (Université de Paris Ouest Nanterre), “Les interprétations non-standard des constantes logiques : le problème de Carnap et l'idée de Church”  (travail en commun avec Dag Westerstahl)   

12h15-13h – Jean Mosconi (Université Paris 1), “Sur le bord des paradoxes”

pause

14h30 – 15h15 – Gabriel Sandu (Université de Helsinki), "Truth and Content"

15h15 – 16h – Susana Berestovoy (Université Paris 1), "L'inévitable métathéorie"

16h – 16h45 – Jan Wolenski (Université de Cracovie), “Formal and informal in Tarski's theory of Truth”

pause

17h00 – Table ronde (avec la participation de Serge Bozon & Arnaud Plagnol)

17h30 – Philippe de Rouilhan, "Une morale méthodologique pour la fable d’Ernie et Johnny".

"Une morale méthodologique pour la fable d’Ernie et Johnny", résumé

Avant de tirer quelque morale philosophique que ce soit de la fable d'Ernie et Johnny comme Benacerraf le fait dans son article "What Numbers Could Not Be", il convient d'en tirer une morale de caractère méthodologique et philosophiquement neutre. Je présente l'arithmétique (des nombres naturels) comme un mathématicien féru d'axiomatique (moderne) serait naturellement disposé à le faire, à savoir sous la forme d'une extension de la théorie des ensembles obtenue par adjonction de trois constantes primitives de la catégorie des termes singuliers ("N", "0", "s") et des cinq axiomes de Peano pour en gouverner l'usage ("0 appartient à N", "s est (le graphe d')une fonction de N dans N", "Les valeurs de s en deux éléments distincts de N sont distinctes", "0 n'est la valeur de s en aucun élément de N", et le principe d'induction). Et j’expose la morale en question dans les termes d'une certaine théorie des modèles, non pas celle que nous connaissons depuis les années 1950, mais celle, plus ancienne, que je note MT1 et que Tarski avait esquissée dans son article de 1936 sur la conséquence logique. Les "progressions" (Russell) de prédilection respectives d'Ernie et de Johnny sont des modèles (au sens de MT1) de l'arithmétique, et la progression est ce qu'on peut appeler son modèle "générique". La morale en question mobilise crucialement une certaine notion de "transportabilité" empruntée à Bourbaki et dont je donne une définition revue et corrigée dans les termes de MT1 ; cette morale caractérise les énoncés auxquels désormais Ernie et Johnny devront respectivement se limiter s'ils veulent collaborer harmonieusement au développement de l'arithmétique sans renoncer ni l'un ni l'autre à son modèle de prédilection et sans rien perdre non plus par rapport au développement axiomatique bien pensé (en termes de transportabilité, lui aussi) de l'arithmétique.”

Supporting material

Add supporting material (slides, programs, etc.)

Reminders

Registration

No

Who is attending?

No one has said they will attend yet.

Will you attend this event?


Let us know so we can notify you of any change of plan.