Ricœur 2020 - Ricœur as World Heritage / Ricœur patrimoine mondial

November 19, 2020 - November 21, 2020
Institute of Philosophy, KU Leuven

Online
Leuven
Belgium

Organisers:

KU Leuven

Talks at this conference

Add a talk

Details

(Version française ci-dessous)

The KU Leuven is pleased to host the International Ricœur Conference 2020, fifty years after he started his seminars at this institution. Today, the work of Paul Ricœur enjoys wide, international recognition On the occasion of this new conference, the ways in which he has come by this recognition and that which may still be owed to him. In order to do this, it is necessary to situate his work in the different worlds of its reception.
The first world in which Ricœur was received was that of French philosophy. But as is carefully documented in Vansina’s bibliography, his work was soon exported to other countries and disciplines. The French texts had to be translated, a process still under way in many languages. This facilitated the reception of his work in many regions and contexts where readers found value in his thought and meaning in the attempt to coordinate it with these new worlds. Today, Ricœur is studied on all continents and with a view to the most divergent historical, social, and political circumstances. These translations, appropriations, adaptations, and critiques all form part of the meaning of Ricœur’s philosophy.

But Ricœur is a heritage also in a variety of disciplinary and practical worlds. His reception in academic disciplines (literary studies, sociology, theology, etc.) are well known. One could hardly exhaust the list of questions for which his thought has been mobilized, from architecture and feminism, to the politics of memory and information technology. Furthermore, there is also the use made of his work outside of universities in public debate. This diversity of receptions echoes the diversity of Ricœur’s own thought and his work as an inheritor of authors, traditions, and scientific studies.

With this in mind, the theme “Ricœur as world heritage” provokes many questions. How did the writings, teaching, and scientific practices of Ricœur facilitate such a broad reception? What is the place of different “worlds” in his thought? What are the possibilities and difficulties of translation? How much innovation can a truthful reception of a heritage accommodate? How do questions generated in other worlds contribute to better understandings, elaborations, or critiques of Ricœur’s work? Which epistemological and political issues need to be reflected upon in the memory, transmission, and innovation of cultural goods, art, languages, and traditions? On which problems anywhere in the world can a reception of Ricœurian ideas help to shed light?

Participants may contribute to the connection between any aspect of Ricœur work and themes like:

  • Translation
  • Region specific receptions of Ricœur
  • Intercultural philosophy and decolonization
  • Discipline specific receptions of Ricœur
  • Global justice, gender equality, slavery and other forms of exploitation
  • The politics of memory and forgetting
  • Recognition
  • The future of phenomenology and hermeneutics

Since we encourage the continued innovative reception of Ricœur ’s philosophy, any good study of his work would also be welcome.
 

Keynote Speakers

  • Beatriz Contreras Tasso
    Professor and Academic Director
    Institute of Philosophy,
    Pontifical Catholic University of Chile
     
  • Paulin Hountondji
    Former Minister of Education and Minister for Culture and Communications (Benin),
    Professor of Philosophy at the National University of Benin
    Former doctoral student of Paul Ricœur
     
  • Yasuhiku Sugimura
    Full Professor, Department of Philosophy of Religion,
    Institute of Letters, University of Kyoto, Japan


Conference despite/as distanciation

After careful consideration we decided to maintain the date for the conference: November 19-21. However, the conference will be held online. The practical arrangement of the conference will be posted on the conference website.


Abstract submission

  • Please submit by e-mail an abstract of between 400 and 500 words in English or French to Blake Scott.
  • The e-mail should state the presenter’s name, institutional affiliation, and contact details, as well as the paper’s title.
  • The abstract should be submitted as a separate attachment without any information that could identify the author.
  • The written paper (no more than 3000-3500 words) will have to be submitted beforehand. Conference papers will be made available to registered participants in advance on the conference website.


Deadlines

  • The closing date for abstract submissions is 5 August 2020.
  • All abstracts will be submitted to a blind review by a scientific committee. Notification of acceptance will be given via email by 20 August 2020.
  • Accepted abstracts will be published on the conference website prior to the conference. These abstracts will serve as a basis for attendees to pre-register for sessions.
  • The deadline for submitting written papers is 28 October.


Organization committee

  • Ernst Wolff, Blake Scott, and Pierpaolo Betti


Contact

_______________________________________________


La KU Leuven est heureuse de recevoir la Conférence internationale Ricoeur de 2020, cinquante ans après l’ouverture des séminaires du philosophe dans cette institution. Aujourd’hui, l’œuvre de Paul Ricoeur bénéficie d’une large reconnaissance à travers le monde. À l’occasion de cette nouvelle conférence, nous souhaiterions étudier les chemins par lesquels cette reconnaissance lui est venue et peut encore lui être due. Pour ce faire, il convient de situer son œuvre dans les différents mondes de sa réception.

Le premier monde dans lequel Ricœur a été reçu est celui de la philosophie française. Mais comme le montre la bibliographie de Vansina, son travail a rapidement été exporté vers d’autres pays et d’autres disciplines. Les textes français ont été traduits, un processus encore en cours dans de nombreuses langues. Ces traductions ont facilité la réception de son œuvre dans de nombreuses régions et des contextes variés où ses lecteurs ont jugé sa pensée valable, et la tentative de la coordonner avec ces nouveaux mondes, significative. Aujourd’hui, Ricœur est étudié sur tous les continents et à la lumière des situations historiques, sociales et politiques les plus divergentes. Ces traductions, appropriations, adaptations et critiques font toutes partie du sens de la philosophie de Ricœur.

Mais Ricœur est aussi un patrimoine dans des mondes disciplinaires et pratiques variés. On connaît l’intérêt qu’il a suscité dans différentes disciplines académiques (études littéraires, sociologie, théologie, etc.). On ne saurait épuiser la liste des domaines au service desquels sa pensée a été mobilisée, de l’architecture au féminisme, en passant par la politique de la mémoire et les technologies de l’information. En outre, son travail a nourri le débat public, en dehors des universités. Cette diversité des réceptions fait écho à la diversité de la pensée de Ricœur et de son œuvre en tant qu’héritier d’auteurs, de traditions et d’études scientifiques.

Dans cette optique, le thème « Ricœur patrimoine mondial » suscite de nombreuses questions. Comment les écrits, l’enseignement et les pratiques scientifiques de Ricœur ont-ils facilité un accueil aussi large ? Quelle est la place des différents « mondes » dans sa pensée ? Quelles sont les possibilités et les difficultés de la traduction ? Quel degré d’innovation peut accueillir la réception véridique d’un patrimoine ? Comment les questions générées dans d’autres mondes contribuent-elles à une meilleure compréhension, élaboration ou critique de l’œuvre de Ricœur ? Quelles questions épistémologiques et politiques doivent être prises en compte dans la mémoire, la transmission et l’innovation des biens culturels, de l’art, des langues, des traditions ? Sur quels problèmes, où que ce soit dans le monde, une réception des idées Ricœuriennes peut-elle aider à faire la lumière ?

Les participants peuvent contribuer à faire le lien entre tout aspect de l’œuvre de Ricœur et des thèmes comme :

  • La traduction
  • Les réceptions de Ricœur spécifiques aux régions
  • La philosophie interculturelle et la décolonisation
  • Les réceptions de Ricœur spécifiques à une discipline
  • La justice mondiale, l’égalité des sexes, l’esclavage et les autres formes d’exploitation
  • La politique de la mémoire et de l’oubli
  • La reconnaissance
  • L’avenir de la phénoménologie et de l’herméneutique

Comme nous encourageons la réception continue et novatrice de la philosophie de Ricœur, toute bonne étude de son œuvre serait également la bienvenue.
 

Conférenciers invités

  • Beatriz Contreras Tasso
    Professeure et directrice académique
    Institut de Philosophie, Université catholique pontificale du Chili
     
  • Paulin Hountondji
    Ancien ministre de l’éducation et ministre de la culture et de la communications (Bénin)
    Professeur de philosophie, Université nationale du Bénin
    Ancien doctorant de Paul Ricœur
     
  • Yasuhiku Sugimura
    Professeur titulaire, Département de philosophie des religions
    Institut des Lettres, Université de Kyoto, Japon
     

La conférence malgré/en tant que distanciation

Après réflexion, il a été décidé de maintenir la date de la conférence : 19-21 novembre. Toutefois, la conférence se tiendra en ligne. L’organisation pratique de la conférence sera publiée sur le site web de la conférence.
 

Soumission

  • Veuillez soumettre par courriel un résumé de 400 à 500 mots en anglais ou en français à Blake Scott.

  • Le courriel doit indiquer le nom du présentateur, son affiliation institutionnelle et ses coordonnées, ainsi que le titre de l’article. Le résumé doit être soumis en pièce jointe distincte, sans aucune information permettant d’identifier l’auteur.

  • Le texte écrit (pas plus de 3000-3500 mots) devra être soumis au préalable. Les textes seront mis à la disposition des participants inscrits à l’avance sur le site web de la conférence.


Dates limites

  • La date limite de soumission des résumés est fixée au 5 août 2020.

  • Tous les résumés seront soumis à un examen en aveugle par un comité scientifique. La notification d’acceptation sera donnée par courriel avant le 20 août 2020.

  • Les résumés acceptés seront publiés à l’avance sur le site web de la conférence. Ces résumés serviront de base aux participants pour se préinscrire aux sessions.

  • La date limite de soumission des textes écrits est fixée au 28 octobre.


Le comité organisateur

  • Ernst Wolff, Blake Scott, and Pierpaolo Betti


Correspondances

  • Pour toute correspondance, veuillez contacter Blake Scott.

Supporting material

Add supporting material (slides, programs, etc.)

Reminders

Registration

No

Who is attending?

No one has said they will attend yet.

Will you attend this event?


Let us know so we can notify you of any change of plan.